Are you visiting us from the USA? To get the most relevant information, you may want to visit our
www.proactis.com/us/ site or choose another country from the global selector above

Un nouveau monde pour les relations fournisseurs

En offrant la possibilité de régler ses factures en un clic, le Supply Chain Financing modifie en profondeur la relation client-fournisseur. Cette solution de financement court terme est également synonyme de simplicité et de flexibilité des échanges.

Le concept du « Name & Shame » voulu par le gouvernement et qui consiste à désigner publiquement les mauvais payeurs oblige les grandes entreprises à revoir leur copie en matière de relation fournisseurs. Des initiatives, à l’image de la loi Pacte, sont mises en place pour réduire les délais de paiement. « Ces contraintes peuvent finalement offrir de nouvelles opportunités aux entreprises », affirme Martial Gerardin, directeur Europe de Proactis, spécialiste des solutions d’optimisation de la gestion des dépenses. « En permettant aux donneurs d’ordre de payer leurs factures dans des délais plus courts, non seulement nous optimisons la comptabilité fournisseur, mais nous répondons aussi aux besoins de financement rapide des entreprises auprès desquelles les fournisseurs passent commande et qui peuvent ainsi améliorer leur trésorerie ».

Ce dispositif appelé Supply Chain Financing apporte une réponse intéressante pour les deux parties. Il consiste à proposer des solutions de financement rapide – jusqu’à un seul jour – pour permettre aux entreprises de procéder au règlement d’une facture bien avant les 45 jours de délai réglementaire. L’enjeu est important et les conséquences notables sur l’état de la trésorerie des fournisseurs. Si des banques proposent déjà des services d’avance de trésorerie, l’accès aux financements peut se révéler difficile et contraignant, notamment pour les PME. Le Supply Chain Financing, au contraire, donne la possibilité d’obtenir un règlement en un temps record dont acheteur et vendeur peuvent tirer profit.

Avec la dématérialisation des factures, ce processus se simplifie grandement et devient accessible à tous les profils d’entreprise. La facture reçue électroniquement peut être immédiatement rapprochée de la commande, ce qui contribue à accélérer encore les règlements. « Notre plateforme de supply chain financing APF (Accelerated Payment Facility) permettra de gérer en quelques clics l’ensemble des factures numériques et les fournisseurs qui le souhaitent pourront proposer une offre de paiement accéléré. Ces possibilités sont particulièrement intéressantes pour les petits fournisseurs qui n’ont pas accès aux crédits bancaires pour le financement de la trésorerie à court terme et qui recherchent plus de flexibilité », indique Martial Gerardin.

Ce type de services est également approprié pour les entreprises qui traitent un grand nombre de factures à faible montant. Pour Olivier Jung, Global Professional Services Account Management chez Proactis, « il importe de ne pas voir le Supply chain financing comme un bénéfice réservé aux fournisseurs. Il représente également un gain d’efficacité substantiel pour les autres parties prenantes. ».

Pour en savoir plus sur l’offre APF et toutes les solutions Proactis, rendez-vous le 7 février 2019 à Bruxelles pour notre événement annuel Proactis ReThink’19 : https://www.proactis.com/fr/proactis-rethink-19eu/.

Article publié dans DAF-Mag le 20 déc. 2018